www.michelberetti.net
Chantiers

 
Roger Martin du Gard effectue trois voyages à Berlin, les deux premiers en 1932, le dernier en 1938. Lors des deux premiers séjours, il fait parler les gens de la rue devant un « Schnellimbiss », souvent des chômeurs à qui il paie une bière et une saucisse, un art de la confession d’autrui qu’il a toujours possédé. Il s’intéresse aussi aux pratiques sexuelles des Berlinois. À l’Institut de Recherches scientifiques sur la Sexualité des Dr Magnus Hirschfeld et Félix Abraham, il observe des cas de perversions sexuelles et interroge les patients venus consulter...