www.michelberetti.net
Œuvres    
Mininka ?
"Où allons-nous?"

« Mininka ? »

avec Abdoul Baky Touré
et Ramata Sissoko et Michel Beretti (vidéos)
texte et mise en scène Michel Beretti
montage vidéo Daouda Cissé
régie : Oumar Sacko Kamissoko et Samuel Doumbia

Gomny Théâtre, en partenariat avec le Théâtre des Asphodèles (Lyon), avec le soutien de l’Institut français du Mali et d’Acte 7.
Création à l'Institut français du Mali le 25 juin 2022

Un jeune comédien malien se voit proposer par un chercheur occidental de retrouver un mystérieux manuscrit arabe ancien dans une localité où l’insécurité lui interdit d’aller lui-même. C’est l’occasion de se rendre dans sa ville natale qu’il n’a pas revue depuis des années et de présenter à sa famille la jeune femme qu’il aime et qu’il veut épouser.

Sa ville, dépourvue de tout, déchirée par les conflits, n’est plus celle de son enfance. Issu de différentes communautés aujourd’hui ennemies, qui est-il ? « Mininka ? » : Où allons-nous ? La question – le nom tamasheq donné à l’origine à sa ville – Ménaka – vaut pour son pays tout entier. La jeune femme qu’il aime n’a pas été choisie par ses parents ; il est du Nord, elle est du Sud : devra-t-il renoncer à son amour et épouser la fiancée qu’on lui aura choisie ou rompre avec sa famille ? Car un Africain n’existe pas seul, indépendamment de sa lignée. La guerre décidera pour lui.

Le manuscrit ancien qu’il rapporte au terme d’une dangereuse quête s’avère être un faux forgé par des fanatiques religieux. Que lui reste-t-il au terme de son voyage vers le passé, hormis les ombres sur le drap tendu qui servait d’écran de cinéma quand il était enfant ? Son identité morcelée et son métier de comédien, lui que les siens traitent avec mépris de « filla kaw », raconteur d’histoires ? Mais les jeunes, lassés des slogans creux et des promesses jamais tenues, croient en la parole des poètes et des raconteurs d’histoires et attendent confusément quelque chose d’eux…
 
Mininka Institut français du Mali juin 2022
 
À lire également
Madame Tirailleur (2019)
1914, quelque part dans un village d’Afrique de l’Ouest. Ouleye est fière d’avoir épousé un tirailleur sénégalais de l’armée coloniale des Français. Mais voilà la Grande Guerre. Bravant la réprobation des femmes, Ouleye revêt l’uniforme pour suivre son mari en France sur les champs de bataille : elle a peur qu’une Blanche lui vole son mari, et n’est-elle pas une bonne épouse dont le devoir est d’assurer à son mari la cuisine et le lit ? Ainsi Ouleye va-t-elle jeter sur la France, la guerre et le monde étrange des Blancs son regard faussement naïf et décalé…
 
Alima Togola enregistre Mme Tirailleur à Joliba FM
 
"En couple" dans les Lycées de Sikasso (Mali) (2021)
"En couple" Lycees de Sikasso 2021

Créée en 2015 à Cotonou, au Bénin, En couple continue son chemin dans les Lycées de Sikasso, au Mali, où des lycéens ont choisi d'en jouer des extraits, et à l'Institut national des Arts de Bamako où la pièce a été prise comme travail de diplôme. Jean-Marie Ambroise Traoré et Honorine Diama qui l'ont déjà souvent jouée envisagent de la reprendre dans la mise en scène d'Hypolitte Kanga.
 
Fin des représentations de la "Légende Baoulé" (2021)
Le retour de l'épidémie en Europe a obligé les deux compagnies Deux Fois Rien (Suisse) et des Pataclowns (Bénin-Côte d'Ivoire) à annuler les dernières représentations de "La Légende Baoulé" prévues fin 2020. On ne verra plus ce beau spectacle d'ombres. Mais Fidèle Baha, Hyacinthe Brika, Anne Compagnon, Christelle Nicod et leurs collaborateurs ont tout de même donné 105 représentations et fait rêver 10 000 enfants pendant deux ans, en Suisse et en France, puis au Bénin, au Togo et en Côte d'Ivoire.