www.michelberetti.net
Diffusion en cours de Karatabougou, Mali gnogôlon
Joliba FM Bamako 105.5
Un Blanc, représentant d’une société multinationale, arrive dans un village au Centre du Mali, où il annonce que sa firme lointaine a loué au gouvernement des milliers d’hectares de terres pour 1 Franc CFA symbolique. Le problème, c’est que ce territoire est occupé par les paysans et leur village nommé Karatabougou.
Depuis quelque temps, les nuages s’accumulent sur Karatabougou : des djihadistes ont fermé l’école, passent de temps en temps pour vérifier la bonne observance de leurs règles absurdes qui empêchent le travail agricole et enveniment les rapports entre des communautés mêlées depuis des siècles. A ces brimades, s’ajoutent l’absence des services de l’État, la corruption du magistrat, l’absence d’avenir pour les jeunes, le manque de terres cultivables, le changement climatique, et parfois le poids de traditions vides de sens pour la nouvelle génération.
Il suffira qu’une vache pénètre dans un champ par le trou d’une clôture pour que tous se dressent contre tous. Le drame finit par éclater : un jeune homme en tue un autre, qui se révèle être son propre frère. La capitale est loin ; qui se soucie des habitants de Karatabougou ? Beaucoup de choses seront révélées quand la vache coupable de tout ce désordre sera jugée, et acquittée, car il faudra que les villageois, cessant de rejeter la faute sur d’autres, prennent ensemble leur destin en main pour que beaucoup de petites paix se fassent avant la grande.
Les 7 épisodes de Karatabougou sont diffusés sur Joliba FM 105.5 tous les dimanches à 10 heures, rediffusion les mardis à 14 heures.
 
 
 
Voix ensevelies (2021)
Cadillac - le dortoir avec cellules individuelles - vers 1930
 
Projet pour le château-prison de Cadillac et pour la maison de Germaine Tillion à Plouhinec.
Qu’est-ce qui fait la valeur d’une « norme sociale » ? Qu’est-ce qu’être « rebelle » ? Qu’est-ce que « résister » ?
Notre projet s’inscrit dans un commerce avec deux lieux : le château de Cadillac et la maison de Germaine Tillion à Plouhinec. Des centaines de femmes ont été détenues au château-prison ; des centaines de jeunes filles ont été internées pour leur « protection » dans sa maison dite de préservation. Des conditions de vie très dures (les « cages à poule » de la prison), un règlement sévère, des punitions arbitraires, un monde clos de violence, c’était le sort de ces « êtres à jamais perdus », ces filles enfermées pour vagabondage, ou parce qu’elles n’entraient pas dans la « norme »...
 
Djon bé sini don ? (2021)
Djon bé sini don ? fer à repasser
La tournée de "Djon bé sini don?" commencée en 2020 dans les Instituts français d'Afrique a été interrompue par la pandémie de covid. Après Lomé, au Togo, en février dernier, les représentations vont reprendre (si le virus nous laisse un peu tranquilles!) dans les Instituts français de Dakar et Saint-Louis au Sénégal les 7 et 9 octobre, puis du 13 au 16 octobre au nouveau Centre Culturel de Rencontre International John Smith de Ouidah, au Bénin (direction Janvier Nougloi).
 
"... et la Lune sera noire" (2021)
En 1964, la Zambie, ancienne colonie britannique, devient indépendante. La presse anglophone, qui se rend à Lusaka à l'occasion des cérémonies, prend connaissance avec stupéfaction du programme spatial d'Edward Mukuka Nkoloso, qui assure que la Zambie va battre les Etats-Unis et l'URSS dans la course à l'Espace (l'humanité n'a mis le pied sur la Lune qu'en 1969). Une jeune femme, Matha Mwamba doit être envoyée sur Mars en compagnie de deux chats et d'un missionnaire...
 
Alima sur la Lune - photo de répétition